Comment garder la forme au quotidien

Lorsque l’on a un travail, des amis à voir, de la famille à visiter, de l’administration à traiter, il peut s’avérer difficile de trouver du temps pour soi, et notamment pour faire du sport. On a tous vécu ce drame dans nos vies du “demain je ferais mon sport”pour finir le lendemain en “je suis vraiment fatiguée”. Il est facile de trouver des excuses pour skipper l’entraînement, cela nous arrive à toutes… Néanmoins, si j’ai bien reçu une leçon de vie à mes dépends, c’est que lorsque l’on coure, il est essentiel de tonifier le reste du corps à côté, sinon c’est la blessure assurée! Du coup, il faut bien tenir un programme… tips ci-dessous!

La blessure que j’ai eu, c’est lorsque je me suis mise à un nouveau sport. Je venais de me mettre au roller derby, un mix de rugby sur roller, et un jour je regardais avec admiration une de mes camarades qui semblait glisser avec tant d’aisance avec ses patins que cela m’a donné envie d’essayer ses rollers… le problème, c’est que j’étais alors une débutante en patins et qu’elle avait des roues de pro, du coup, j’ai fait plus que glisser sur le sol avec, je me suis retournée comme une crêpe à faire le grand écart et je me suis retrouvée de tout mon corps assise sur le ligament intérieur gauche! Ouch! Un ligament intérieur étiré plus tard, cela m’a valu une convalescence de 3 mois avant de pouvoir remarcher normalement, rien que ça… Après cet épisode “le roller derby plus jamais”, et 60 sessions de physiothérapie plus tard, j’ai réalisé qu’il est essentiel de pratiquer une éducation des muscles pour toute activité sportive. Il y a plusieurs options: ce qui marche pour moi ne marchera pas forcément pour vous, cependant j’ai remarqué que faire des étirements après chaque course aide mes muscles à récupérer plus vite. Voici quelques exercices que j’utilise régulièrement pour renforcer et assouplir les muscles en plus de la course à pied.

Tonifier les muscles: le pilates

Blogilates Cassey Ho 

Je ne suis pas une grande fan des salles de sport, et lorsque l’on doit tenir un budget je préfère garder mes sous pour un voyage ou un resto, plutôt que de payer un abonnement inutile. Du coup, je me suis mise au pilate en suivant les vidéos youtube de Cassey Ho, qui propose des calendriers débutants pour commencer la pratique. J’adore Cassey, elle est très motivante. C’est le genre de coach dont j’ai toujours voulu, qui souffre avec vous au lieu de vous hurler dessus, qui vous parle pour vous changer les idées pendant que vous souffrez ensemble. Et surtout les entraînements ne durent que de 15 à 30 minutes, aucune excuse pour ne pas sortir le tapis et s’y mettre! Pour moi, ça marche. Vous pouvez trouver le site de Cassey ici et toutes ses vidéos sur youtube. Elle a également écrit un bouquin sympa comme tout où vous pouvez retrouver ses entraînements, mais également des recettes simples et basses en rapport calorique (le livre est en anglais).

Etirer les muscles: la méthode Lafay

Livre Methode Lafay au feminin 

La méthode Lafay est surtout connue comme méthode de musculation. Cela dit, avant de commencer la musculation, la méthode explique qu’il est important de “calibrer” votre corps avant tout. On ne pourra pas soutenir son propre corps sans se blesser si l’on ne préparer pas nos muscles dans un premier temps. La méthode de calibrage comporte une trentaine d’exercices de stretching pour le haut, le milieu et le bas du corps. Je fais ces exercices de stretching 4 à 5 jours par semaine, notamment après chaque entraînement de course. Cela me prend 1h20 du coup je regarde une série en même temps, cela aide à ne pas faiblir et faire la série complète! Vous pouvez aussi regarder les infos, écouter de la musique ou un podcast, voyez ce qui marche pour vous! Pour suivre la méthode, vous pouvez acheter le livre ici et regarder les vidéos pour le haut, milieu et bas du corps.

Se débarasser des crampes: le foam roller

 foam roller exercise

Nouvel accessoire à la mode, le foam rolling, où l’on utilise un roller en mousse paraît avoir les vertus magiques d’un outil anti-crampes. Certaines personnes l’utilisent comme élément de prévention, d’autres comme éléments de massage après leur activité sportive. Il s’agit ici de rouler la partie du corps que l’on souhaite soulager, en utilisant la force du corps pour procéder au massage par mouvements courts et rapides (mais pas trop rapides non plus sinon cela risque de faire mal!). Cela permet au flux sanguin de couler plus rapidement afin d’aider à la récupération post workout (et donc d’éviter les crampes). Comme expliqué plus haut, à cause de mon ligament élongué, j’ai parfois des cramps survenant dans l’arrière de la cuisse (dans les ischio jambiers), qui s’avère difficile à masser sans l’aide de quelqu’un (physio, osthéo etc). Du coup, depuis que j’utilise mon roller en mousse, les crampes se sont atténuées, et depuis ma pratique fréquente de la course à pied, j’ai gagné en muscle, se qui fait que mon ligament me fait moins mal qu’au début. Si utiliser un foam roller vous intéresse, vous pouvez vous en procurer en ligne (aux alentours de 40 euros). Sachez aussi que de plus en plus de salles de port proposent l’utilisation de cet accessoire, notamment pour les traitements de kiné ou physio. Connaissez-vous d’autres méthodes? Quelle activité pratiquez-vous pour garder la forme en parallèle de la course? Remerciements photos by fitnesstreats, fitbie 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s